Trouver l’idée de départ de votre roman grâce à la carte heuristique

Cet article est directement une conséquence du précédent, qui présentait une brève synthèse de manuels de dramaturgie. En vue d’établir la fameuse prémisse qui contiendra l’ensemble des idées et potentialités du futur scénario, un énorme brainstorming s’impose.

J’avais commencé à attaquer cette phase armé d’un cahier. J’avançais (un peu) mais pas avec l’efficacité voulue. Car il s’agit bien de faire rentrer au sein d’une seule phrase toutes les idées et concepts qui tendent l’intrigue. Or, chaque idée a son développement propre, et aucune d’entre elles ne devrait avoir à prendre le dessus.

Un bonne solution consiste à utiliser une carte heuristique, également appelée "mind mapping". J’avais entendu parlé de cette solution il y a un an, et n’avais pas eu l’occasion de l’utiliser. C’est désormais chose faite !

Un exemple (incomplet et encore bancal) de mind-mapping sur mon propre projet après quelques heures de travail distrait, la partie "Sujet" étant la plus représentative :

ROMAN_2hb4ay72

L’avantage principal : vous avez un aperçu de l’ensemble de vos idées (alors qu’au moment de la recherche d’idée, vous ne pouvez suivre qu’un fil conducteur à la fois), et vous pouvez développer la branche que vous voulez, revenir à une autre branche lorsque vous bloquez, etc… L’outil est relativement puissant et mérite d’être testé, ne serait-ce que pour appliquer par la suite le même principe d’allers-retours entre les fils conducteurs de votre réflexion sur une banale liste sur une feuille blanche.

De manière plus pratique, je vais vous faire gagner du temps : il existe tout un paquet de logiciel gratuits ou non pour effectuer du mind mapping. Si vous voulez aller à l’essentiel, tant en terme d’ergonomie que d’esthétique (et gratuit, of course), je vous conseille les deux éléments suivants :

Bubbl.us, une carte heuristique par navigateur. Vous enregistrez votre carte sur votre compte et vous pouvez l’exporter au format image jpeg ou png (voir plus haut). Il est plus agréable, selon moi, que son équivalent français Framindmap grâce à ses raccourcis clavier (je n’aime pas faire des allers retours avec ma souris).

Mindomo, également par navigateur, mais avec la possibilité supplémentaire d’enregistrer la carte sur votre disque dur local. Les petits plus : c’est une appli Chrome, et il y a des thèmes graphiques supplémentaires

Mon cœur balance entre les deux, mais leurs ergonomies respectives font partie, à mon sens, des meilleures parmi les générateurs de cartes heuristique (et je peux vous dire que j’en ai essayé un paquet, encore une autre manière de procrastiner !).

Après deux semaines de brain-storming, je commence tout juste à pondre des pitchs intéressants, équilibrés, avec une intrigue "tendue".

Un dernier point, et pas des moindres : discutez de vos idées avec une personne critique. Ça aide énormément au brain-storming et à la qualité de son résultat, sans compter que cela met à l’épreuve les idées que vous avez déjà développées !

Bon courage pour concrétiser vos idées !

About these ads

4 réponses à “Trouver l’idée de départ de votre roman grâce à la carte heuristique

  1. Pingback: Les outils de productivité de l’écrivain | Pyrolyse·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s